lundi 23 avril 2012

La Matière Noire manque à l'Appel...


Elle est bien bonne, celle-là! 
Des astronomes chiliens de l'ESO menés par Christian Moni-Bidin, ont mesuré les vitesses d'étoiles proches (pas moins d'environ 400) pour étudier si leur mouvement correspondait à la masse visible dans leur entourage, qui est aussi le nôtre car ces étoiles sont justement nos voisines. Et bien que trouvent-ils ? Je vous le donne en mille : les mouvements correspondent tout à fait aux effets liés à la masse visible (étoiles+gaz+poussière)!

C'est comme s'il n'y avait pas de matière noire dans notre région de la galaxie, dans notre environnement proche. Pourtant à plus grande échelle, les mouvements de rotation des galaxies ne sont pas cohérents avec la masse visible... Alors, que penser ?
Vue d'artiste du halo de matière noire autour d'une galaxie (ESO).
Si cela s'avère exact, s'il se trouve que nous vivons dans un coin de la galaxie, qui pour une raison ou une autre se trouve presque totalement dépourvue de matière noire (a priori sous forme de WIMPs), cela voudrait dire que les nombreuses recherches menées pour mettre en évidence ces WIMPs seraient purement et simplement vaines...

Sans toutefois exclure complètement la solution WIMP à la masse manquante - le halo pouvant comporter des zones beaucoup moins denses que d'autres-, un sérieux coup est tout de même porté au modèle couramment admis, et surtout aux expérimentateurs dépités au fond de leurs souterrains qui risquent de voir leurs collègues de l'accélérateur suisse produire autant de WIMPs qu'ils le veulent, à défaut de pouvoir en trouver naturellement autour de notre soleil. 

Ou pas...
 source : 
C. Moni Bidin
Kinematical and chemical vertical structure of the Galactic thick disk. II. A lack of dark matter in the solar neighborhood
submitted to Astrophysical Journal

1 commentaire :

Dr Eric SIMON a dit…

Une équipe américaine vient de démontrer que les auteurs Chiliens de cette auraient fait une erreur sur la calcul des vitesses des 400 étoiles utilisées, les étoiles en dehors du disque ne se comportant pas dynamiquement de la même façon que les étoiles du disque. Leur conclusion est qu'il y a bien une grande masse manquante dans le voisinage du soleil, et même un peu plus que prévu....

voir là :

http://www.newscientist.com/article/dn21843-crisis-averted-dark-matter-was-there-all-along.html