samedi 18 septembre 2021

Le résidu de la supernova de 1181 enfin trouvé


Depuis 10 siècles, seulement 5 supernovas de notre galaxie ont été observées par les astronomes (chinois ou européens). Pour 4 d'entre elles, nous connaissons l'objet résiduel de l'explosion, une petite nébuleuse en expansion rapide. Aujourd'hui, une équipe internationale d'astrophysiciens avec l'aide d'un astronome amateur français, vient d'identifier formellement le résidu de la cinquième, la supernova SN 1181, qui avait été observée en Chine il y a 840 ans, et dont on peut désormais connaître le type, qui se révèle un peu différent des autres... L'étude est publiée dans The Astrophysical Journal Letters.

jeudi 16 septembre 2021

Extension à forte masse de la relation problématique de Tully-Fisher dans les galaxies


La relation de Tully-Fisher qui a été définie en 1977 est un mystère dans le monde des galaxies dans le cadre du modèle standard ΛCDM. En effet, cette relation bien définie par l'observation montre une relation claire entre la masse baryonique d'une galaxie (étoiles+gaz) et sa vitesse de rotation maximale. Or dans le modèle standard incluant une grosse quantité de matière noire, cette vitesse de rotation doit dépendre un peu de la masse baryonique, mais surtout beaucoup de la masse de matière noire. La relation de Tully-Fisher laisse donc penser qu'il existe une corrélation forte entre matière baryonique et matière noire, ce que le modèle ΛCDM exclut... Une nouvelle étude vient d'être publiée dans les Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, qui étend un peu plus la plage de validité de la relation de Tully-Fisher.

mercredi 15 septembre 2021

Le modèle cosmologique de Dirac-Milne passe un nouveau cap


[COSMOLOGIE] Le modèle cosmologique ΛCDM a toujours de la concurrence, et heureusement... Les plus fidèles d'entre vous se souviendront peut-être d'un billet que je vous avais proposé en février 2012 et que j'avais intitulé : "Symétrie Matière/Anti-Matière et masse négative, une clé pour l'élégance ?" : il s'agissait d'un article des physiciens français Aurélien Benoit-Lévy et Gabriel Chardin qui présentait un nouveau modèle d'Univers hyper élégant, où coexistent matière et antimatière à quantité égale et dans lequel les particules d'antimatière antigravitent et se repoussent également entre elles, créant des effets étonnants à même d'expliquer des choses incomprises comme l'énergie noire (entre autre). Ce modèle dit de Dirac-Milne a continué à être développé par Chardin et d'autres collaborateurs avec plusieurs articles parus en 2018 et 2020, et cet été, ils ont publié dans Astronomy&Astrophysics une nouvelle étude assez bluffante, dans laquelle Chardin et ses collaborateurs démontrent que leur modèle d'Univers produit naturellement des courbes de rotation galactiques plates, ce qui avait mené initialement au concept de matière noire... Et ils retrouvent un comportement de type MOND dans les galaxies.

lundi 13 septembre 2021

La supernova qui doit réapparaître dans 16 ans par effet de lentille gravitationnelle


Il y a environ 10 milliards d'années, une étoile a explosé dans une galaxie lointaine appelée MRG-M0138. Une partie de la lumière de cette explosion a ensuite subit un effet de lentille gravitationnelle, produit par un amas de galaxies massif dont la gravité a envoyé la lumière sur de multiples chemins. En 2016, la supernova nous est apparue sous la forme de trois points lumineux distincts séparés temporellement, chacun marquant trois chemins empruntés par la lumière pour arriver jusqu'ici. Après analyse fine de la lentille, des astrophysiciens états-uniens prédisent que deux nouvelles images de cette supernova vont apparaître... dans 16 ans et dans 21 ans! Ils publient leur étude aujourd'hui dans Nature Astronomy.

samedi 11 septembre 2021

Un nouveau système planétaire de 5 planètes telluriques prometteur autour d'une étoile naine


C'est une découverte qui a été publiée il y a déjà un peu plus d'un mois, au début du mois d'août, mais elle mérite que l'on s'y arrête. Un système planétaire de planètes rocheuses de petites taille a été identifié autour de l'étoile L98-59, et parmi ces planètes se trouve la plus petite exoplanète jamais détectée par la méthode de la vitesse radiale, deux fois moins massive que Vénus. Un système planétaire potentiellement riche en eau dans lequel les atmosphères planétaires vont pouvoir être étudiées finement dans les années qui viennent. L'étude a été publiée par Astronomy&Astrophysics.

mercredi 8 septembre 2021

Des naines blanches continuent à brûler de l'hydrogène dans M13

Alors que l'on pensait que les étoiles naines blanches étaient vouées à se refroidir en mourant à petit feu pendant des dizaines de milliards d'années, des observations récentes indiquent que de nombreuses naines blanches peuplant le célèbre amas globulaire M13 continuent à brûler de l'hydrogène à leur surface, de quoi les faire paraître plus jeunes que leur âge. L'étude est publiée par Nature Astronomy.

lundi 6 septembre 2021

Mars beaucoup plus riche en néon que la Terre


Le néon est un gaz rare dans l’atmosphère terrestre, mais relativement abondant sur Mars. Il y a été détecté depuis longtemps par les premières sondes américaines Viking ainsi que dans des météorites martiennes. Aujourd’hui, la sonde MAVEN permet de mesurer la perte de néon martien par échappement atmosphérique, ce qui montre que le néon est produit en continu sur Mars… L’étude est publiée par Icarus

vendredi 3 septembre 2021

Une supernova déclenchée par une collision avec une étoile à neutrons


Une explosion de supernova par effondrement de coeur arrive lorsqu'une étoile massive ne parvient plus à fusionner la matière qui forme son coeur, notamment le fer. Mais la théorie prédit que la fusion du coeur pourrait aussi s'arrêter avant, si le coeur est fortement perturbé par un événement extérieur, comme une collision avec une étoile à neutrons ou un trou noir. Cette situation rare vient d'être probablement identifiée par une série d'indices concordants. L'étude est publiée cette semaine dans Science.

mercredi 1 septembre 2021

Observation en rayons X d'un couple de trous noirs supermassifs via une lentille gravitationnelle


Grâce à une lentille gravitationnelle, des astronomes ont observé trois images en rayons X qui correspondent à deux sources situées dans l’univers jeune, probablement un couple de trous noirs supermassifs séparés de seulement 650 années-lumière et situés 2 milliards d’années après la singularité initiale. L’étude est publiée dans The Astrophysical Journal.  

lundi 30 août 2021

L'origine hadronique ou leptonique des rayons cosmiques enfin dévoilée


Une équipe d’astronomes nippo-australienne a réussi pour la première fois à quantifier la fraction des composantes hadroniques (protons) et leptoniques (électrons) des rayons cosmiques dans un résidu de supernova. Ils élucident ainsi la très ancienne question de l’origine des rayons cosmiques primaires. L’étude est publiée dans The Astrophysical Journal. Il était temps pour nous de parler à nouveau d’astroparticules…

samedi 28 août 2021

Découverte d'un filament géant ou d'un nouveau bras spiral dans notre galaxie

Une équipe d'astronomes chinois vient de détecter une structure de gaz massive dans la zone externe de notre galaxie. Baptisé Cattail (la Queue de Chat) par les auteurs, il pourrait s'agir d'une partie d'un bras spiral qui n'avait pas été repéré jusque là. L'étude est publiée dans The Astrophysical Journal Letters.

mercredi 25 août 2021

Détection d'un FRB répétitif avec des ondes radio de basse fréquence


Le sursaut rapide d'ondes radio répétitif FRB 20180916B vient d'être observé simultanément dans deux gammes de fréquences très différentes et pour la première fois aussi bas que 110 MHz. On en découvre un comportement légèrement différent en fonction de la fréquence, de quoi éliminer certains scénarios. L'étude paraît cette semaine dans Nature.

mardi 24 août 2021

Découverte d'un nouveau pulsar en couple avec une autre étoile à neutrons


Parmi les presque 2900 pulsars qui ont été découverts depuis 1967 et les travaux pionniers de Jocelyn Bell-Burnell, qui vient de recevoir aujourd'hui-même une nouvelle distinction de la Royal Society (la Copley Medal), nous n’en connaissons que 15 qui sont binaires avec une étoile à neutrons pour compagne, et seulement un seul qui est constitué de deux pulsars détectables. Aujourd’hui, c’est un nouveau pulsar binaire accompagné d’une étoile à neutrons qui vient d’être découvert par une équipe internationale, avec à la clé l’observation d’un phénomène relativiste. L’étude a été acceptée par The Astrophysical Journal.  

samedi 21 août 2021

Des planètes plus grandes autour des étoiles plus massives


Des études sur les catalogues d'exoplanètes suggéraient que les rayons planétaires augmentent avec la masse de leur étoile, pour des tailles de planètes inférieures à 6 rayons terrestres et des masses d'étoile inférieures à 1 masse solaire. Des astronomes suisses, américains et israélien ont voulu savoir ce qui se cache derrière cette corrélation entre taille de planète et masse de l'étoile. Ils publient leurs résultats dans Astronomy&Astrophysics

mercredi 18 août 2021

Saturne a un grand coeur, mais diffus...


Une nouvelle étude publiée dans Nature Astronomy révèle que Saturne, comme Jupiter, semble posséder un gros noyau diffus qui s'étend jusqu'à sur 60 % de son rayon, de quoi bouleverser l'image classique que l'on avait des planètes géantes gazeuses.