dimanche 30 décembre 2012

WMAP : 9 Ans de Fond Diffus Cosmologique


Ce que vous voyez là, c'est notre Univers, dans son enfance. Il est âgé ici de 375000 ans seulement. Cette image est le résultat de 9 années de prises de données par WMAP sur le fond diffus cosmologique, le rayonnement micro-ondes qui nous baigne. Cette lumière est la première lumière de l'Univers, celle qui a pu s'échapper de la soupe primordiale devenue transparente.

NASA/WMAP Science Team
Le satellite WMAP (Wilkinson Microwave Anisotropy Probe) a été lancé en 2001 et a pris sa retraite en 2010. Mais c'est aujourd'hui que les scientifiques exploitant ses données ont publié l'image définitive du fond diffus vu par WMAP durant ses 9 années de service.
Chaque petite variation de couleur que vous voyez sur cette carte est une infime variation de température, qui correspond aux fluctuations énergétiques qui étaient celles de l'Univers 375000 ans après le BigBang.

WMAP (NASA)
De manière remarquable, les mesures de précision effectuées par WMAP sur les propriétés de ces fluctuations semblent confirmer des prédictions spécifiques de la version la plus simple de la théorie de l’inflation : les fluctuations de densité suivent une courbe en cloche avec les mêmes propriétés sur l’ensemble du ciel : il y a un nombre égal de points chauds et de points froids sur la carte de WMAP. Ces données confirment également les prédictions disant que l’amplitude des variations de densité (c'est-à-dire de température) aux grandes échelles doivent être légèrement plus grandes que celles observées aux petites échelles.

WMAP avait suivi les travaux pionniers du satellite COBE, et comme lui à l'époque, il est aujourd"hui remplacé et heureusement supplanté par un satellite beaucoup plus performant, le bien nommé PLANCK, qui est à l'heure où vous lisez ces lignes en train d'enregistrer le fond diffus cosmologique pour produire une nouvelle carte, qui promet des détails encore plus inouïs sur la petite enfance de notre Univers.

source :
NASA  Wilkinson Microwave Anisotropy Probe

http://map.gsfc.nasa.gov/news/index.html

2 commentaires :

Van Aelst David a dit…

Je ne connais pas très bien le ciel, mais est il possible de dire si telle ou telle fluctuation que l'on voit sur la photo, et qui correspond si j'ai bien tout compris à une fluctuation de densité de l'univers jeune, ...donc sait on si ça correspond à telle ou telle formation de telle ou telle constellation ?
Bref, sait on faire le lien jusqu'au ciel actuel ?
David

Dr Eric SIMON a dit…

Non, on ne sait pas (encore?) faire le lien entre les fluctuations de densité primordiales visibles sur le fond diffus cosmologique et les grandes structures que nous connaissons aujourd'hui (superamas de galaxies). Attention, on ne parle pas de constellation quand on parle des grandes structures de l'Univers. Une constellation n'est qu'une région du ciel définie par un groupe d'étoiles proches en apparence sur la voûte du ciel. On peut rappeler par ailleurs que toutes les étoiles que nous voyons en levant la tête ne sont que des étoiles proches du Soleil occupant seulement une petite région de notre galaxie.