mercredi 14 janvier 2015

Un bras spiral ferait un tour complet de notre Galaxie

Depuis des décennies, on pensait que notre galaxie possédait quatre bras spiraux, là où se trouvent quantités d'étoiles en formation et des nuages de gaz denses. Puis en 2008, des observations effectuées avec le télescope spatial Spitzer tendaient à montrer que la Voie Lactée pouvait n'avoir seulement que deux grands bras avec une large barre centrale. Aujourd'hui, une équipe sino-américaine affirme avoir découvert qu'un des bras ferait un tour entier de la Galaxie...

Illustration des bras spiraux de notre galaxie
(Robert Hurt/NASA/JPL-Caltech/SSC)
Ce bras, nommé Ecu-Centaure (Scutum Centaurus), prend naissance à l'extrémité de la barre centrale de la galaxie et s'étend jusqu'à l'autre côté de la galaxie en passant entre le centre galactique et le soleil. En 2011 déjà, une équipe américaine avait observé une sorte d'extension de ce bras.
Et ce que montrent Yan Sun et ses collègues dans leur article qui vient de paraître dans The Astrophysical Journal Letters, c'est que ce bras spiral s'étendrait encore plus loin que cette extension entrevue en 2011.

Les astrophysiciens chinois et américains se sont intéressés à la détection de nuages de gaz situés à environ 50000 années-lumière au-delà du centre galactique, et en ont découvert 48 nouveaux, en plus des 24 déjà connus. Pour effectuer ces observations, ils ont exploité des données du radiotélescope du projet Milky Way Imaging Scroll Painting, qui explore les émissions produites par les nuages de monoxyde de carbone, le gaz le plus abondant dans le milieu interstellaire derrière l'hydrogène, et bien plus facile à observer que ce dernier.

Yan Sun et ses collègues ont ajouté d'autres données, sur l'hydrogène celles-là, venant du Canadian Galactic Plane Survey pour en arriver à la conclusion que tous ces nuages de gaz s'alignaient en formant un segment de bras spiral long de 30 000 années-lumière, et formaient la continuation du bras Ecu-Centaure.
Si cette observation s'avère exacte, ce bras spiral serait non seulement le plus long bras de notre galaxie, mais qui plus est, le seul bras spiral à s'enrouler sur plus de 360°, et le seul bras spiral de ce type jamais observé dans notre univers proche.

Certains spécialistes s'élèvent pour mettre en avant qu'il existe une sorte de trou entre l'extension du bras découverte en 2011 et ce nouveau segment, un "trou" de 40 000 années-lumière tout de même, ce qui indiquerait qu'il ne s'agirait que d'un autre petit bras spiral. Notre galaxie aurait alors de multiples petits segments de bras spiraux. Mais de nouvelles observations sont attendues sur cet intervalle apparent entre nuages de gaz. Elles permettront de trancher sur la réalité de cette exceptionnelle forme d'une beauté que seuls les habitants de la galaxie voisine d'Andromède peuvent admirer en entier dans leurs télescopes... 

Source : 
A Possible Extension of the Scutum-Centaurus Arm into the Outer Second Quadrant
Yan Sun et al.,
The Astrophysical Journal Letters, Vol. 798, January 2015