samedi 21 mai 2016

Les jours de Mars

Mars imagé par Marc Delcroix en 2012, le pôle Nord est en bas (http://www.astrosurf.com/delcroix/)
C'est maintenant! Il vous suffit de regarder en direction de l'horizon sud en milieu de nuit et vous ne verrez qu'elle (sans compter la Lune qui se trouve presque pleine). Cette "étoile" très brillante d'une belle teinte rouge-orange n'est pas une étoile, mais une planète: Mars. Mars n'a pas été aussi brillante et d'aussi grande taille apparente depuis deux ans, date de sa dernière opposition.




Ce qu'on appelle l'opposition, pour une planète, c'est la position qui fait qu'elle est alignée avec le Soleil et la Terre. C'est l'équivalent de la pleine Lune pour le système Soleil-Terre-Lune. L'instant exact de l'opposition de Mars sera le 22 mai à 10h UT (12h heure française). C'est à cette date que Mars, illuminée pleinement par le Soleil, est la plus brillante pour nous et nous permet de voir le plus de détails à sa surface. Et ce n'est pas tout. Les orbites de la Terre et de Mars étant des ellipses très légèrement différentes dans leur excentricité et l'orientation de leurs axes, l'opposition ne coïncide pas avec la distance la plus proche des deux planètes, mais ce rapprochement maximal entre les deux planètes aura lieu quelques jours après l'opposition, le 30 mai très exactement. Mars sera alors à 75,3 millions de kilomètres de la Terre seulement. 
Schéma illustrant l'opposition de Mars et de son rapprochement (les distances ne sont pas du tout respectées!) 
Il faut se rappeler que Mars atteint son périhélie (point le plus proche du Soleil) le 29 octobre et la Terre son aphélie (point le plus éloigné du Soleil), le 4 juillet. Comme Mars met 687 jours pour faire une révolution autour du Soleil, elle se retrouve en opposition tous les 26 mois environ et les oppositions se trouvent plus ou moins favorables en termes de distance avec un cycle de 15 ans. Au plus près, Mars peut ainsi passer à une distance de la Terre entre 54 et 103 millions de kilomètres. Cette année est donc plus favorable que l'opposition de 2014, mais elle l'est moins que la prochaine en 2018 qui sera encore plus proche...
Mars a commencé le mois de mai avec une magnitude de -1,5, rivalisant en éclat avec Jupiter et n'a cessé de voir sa luminosité augmenter depuis, pour atteindre son maximum le jour de l'opposition le 22 mai avec une magnitude de -2,1. La planète rouge restera très brillante (magnitude inférieure à -1) jusqu'à la fin du mois de juin 2016.

A l'oculaire d'un télescope, la première structure évidente visible est la calotte polaire très blanche qui orne le pôle nord de Mars. En grossissant suffisamment, on peut distinguer ensuite des zones plus sombres ou plus claires dans les teintes allant du marron au jaune en passant par le rouge ocre. Comme Mars tourne sur elle-même en 24h37, il peut être intéressant de l'observer durant plusieurs jours à des heures différentes pour y découvrir des régions différentes.

Ciel à 1h00 (heure française) le 22 mai 2016 vers le Sud (image Stellarium) (cliquez pour agrandir)
Sans télescope, vous pouvez toujours admirer la planète rouge éclatante à l’œil nu en ayant une pensée pour les robots qui sont en train d'y travailler, ou bien avec des jumelles dans lesquelles sa couleur sera exacerbée. 
Attention à ne pas vous tromper de cible (c'est tout de même très peu probable), car Mars se trouve actuellement à proximité d'une étoile très rouge elle aussi, que les grecs avaient nommée l'"anti-Mars", : anti-Arès (le nom grec du dieu romain Mars), qui a donné le nom Antarès : l'étoile principale de la constellation du Scorpion, une supergéante rouge, qui offre elle aussi un beau spectacle estival, même quand elle est bas sur l'horizon...

Bon ciel !