vendredi 29 décembre 2017

En 2018, devenez chercheur citoyen, participez à la traque des météorites


Vigie-Ciel est un programme de recherche participatif, qui est animé par des chercheurs du Muséum National d’Histoire Naturelle, de l’Observatoire de Paris et des universités de Paris Sud et de Grenoble. Il propose à tout un chacun de participer à son niveau à la recherche scientifique sur les petits corps du système solaire que sont les astéroïdes, en se penchant sur leurs variantes qui parviennent jusqu’au sol de la Terre et qu’on appelle les météorites.




Depuis le début du XXème siècle, le nombre de météorites retrouvées en France a chuté drastiquement, alors que le nombre de cailloux extraterrestres qui nous tombent dessus est resté le même. Cela est dû notamment à la disparition d’une grande part de la paysannerie et à la désertification rurale. Aujourd’hui, on retrouve environ une météorite tous les dix ans seulement. L’objectif du programme Vigie-Ciel est de remonter ce taux à une par an, grâce à vous, volontaires pour participer à des battues suite à l’identification de météores significatifs. Le programme Vigie-Ciel est intimement lié à un grand réseau de surveillance du ciel nommé FRIPON (Fireball Recovery and InterPlanetary Observation Network), qui a installé une centaine de caméras grand champ (185°) de type Fisheye, aux six coins de l’Hexagone pour identifier des chutes de météorites et estimer au mieux leur point d’impact et leur direction d’origine.

En rejoignant Vigie-Ciel, vous pourrez participer à une aventure scientifique et humaine où se côtoient curieux, amateurs, et chercheurs. Vigie-Ciel vous propose non seulement de participer à la recherche de météorites sur le terrain, mais aussi d’apporter plus simplement votre témoignage si vous avez observé un bolide dans le ciel, vous aurez dans ce cas simplement l’action simple à faire de remplir un formulaire interactif décrivant votre observation. Mais ce n’est pas tout, vous pourrez également filmer le ciel avec votre propre caméra et envoyer vos images au réseau si vous avez observé des météores importants, ce qui permettra de mieux calculer la trajectoire de la potentielle météorite pour déterminer à la fois son origine astrophysique et son point d’impact, dans l’objectif de la récupérer pour l’étudier.


Pour participer à la recherche des météorites sur le terrain, vous devrez vous inscrire sur le site de Vigie-Ciel pour devenir un relais ou un animateur local. Lorsque FRIPON détecte des chutes potentielles de météorites, Vigie-Ciel contacte les relais locaux les plus proches pour coordonner avec eux les recherches, mais Vigie-Ciel manque encore d’animateurs et de personnes formées pouvant être mobilisées, alors n’hésitez pas ! Les météorites peuvent bien sûr tomber dans toutes les régions indifféremment. En vous inscrivant sur le site de Vigie-Ciel, vous pourrez suivre l’avancement du programme, être informés rapidement en cas de chute près de chez vous et suivre des formations (aucun prérequis n’est demandé). Deux recherches sur le terrain ont déjà été effectuées en avril 2017 (près de Roanne) et juin 2017 (près de Chambord), sans succès hélas.

Si vous n’avez pas envie de parcourir les champs à la recherche de cailloux venus d’ailleurs ou que vous n’avez pas de matériel pour filmer le ciel, Vigie-Ciel vous propose une dernière mission, plus sédentaire. Vous pourrez aider à la recherche de cratères d’impact sur la surface de la Terre qui n’auraient pas encore été découverts. Cette action est fondée sur l’exploitation d’images satellitaires.
On estime que la majorité des cratères de surface de plus de 6 km de diamètre ont été découverts, mais des dizaines entre 1 et 6 km et probablement des centaines de taille inférieure à 1 km restent à découvrir. A l’aide d’un logiciel de cartographie comme Google Earth, de nouveaux cratères peuvent être identifiés et apporter des informations très intéressantes pour les spécialistes.

Le site Vigie-Ciel : http://www.vigie-ciel.org/
Le réseau FRIPON : https://fripon.org/