lundi 16 décembre 2013

Soixante Nanosecondes, Roman Scientifique

C’est l’histoire d’un groupe de chercheurs qui étudient les neutrinos. Ils veulent en mesurer la vitesse de manière directe, en mesurant la durée qui s’est écoulée sur le trajet de ces particules furtives qui peuvent traverser la Terre de part en part sans interagir, après avoir mesuré très précisément la distance de leur parcours….

Ettore Majorana vers 1938
Le problème est qu’ils obtiennent un résultat extraordinaire, au premier sens du terme. La valeur de vitesse obtenue est supérieure à la vitesse de la lumière dans le vide, la limite absolue déterminée par Albert Einstein dans sa théorie de la Relativité Générale.
Pensant logiquement à un défaut dans le processus de l’expérience fort complexe mise en œuvre, le groupe de chercheurs va s’échiner durant des mois à trouver l’origine du problème expérimental. Mais en vain. Des idées audacieuses émergent alors. Et si les neutrinos possédaient  des caractéristiques anormales et pouvaient être réellement supraluminiques ?

Ettore Majorana était un physicien hors norme. Arrivé à l’institut de physique de Rome en 1928 sous l’égide d’Enrico Fermi, il côtoya les plus grands noms de la physique subatomique naissante de l’époque. C’est aux côtés de Werner Heisenberg en 1933 dans une Allemagne en plein tourments qu’il produisit l’une des théories les plus inventives en physique des particules, qui montrait que les neutrinos pouvaient être leur propre antiparticule, avec des propriétés étonnantes.

Et si Ettore Majorana, qui abandonna brutalement le monde scientifique entre 1934 et 1937 pour réapparaître un an plus tard durant quelques mois, avant de disparaître définitivement à l’âge de 31 ans, avait pu imaginer que les neutrinos puissent se mouvoir plus vite que la lumière, et avait envoyé un message aux physiciens d’aujourd’hui avant sa disparition ?

Soixante Nanosecondes est un premier roman, dans lequel s’entremêlent ces deux histoires, mêlant physique contemporaine dans ses développements les plus pointus, et prémisses de la physique nucléaire, sous le regard de l’un de ses pionniers, génie en avance sur son temps et mystérieusement disparu.

J’ai écrit ce roman scientifique, que je vous offre aujourd’hui, dans l’objectif  d’associer au récit romanesque de la science en train de se faire, une vulgarisation des phénomènes physiques les plus passionnants qui soient et qui nous entourent au quotidien.

Soixante Nanosecondes est à télécharger et à lire gratuitement (formats pdf et epub). Vous pouvez également écouter le texte intégral découpé par chapitres.
Bonne lecture !

Retrouvez Soixante Nanosecondes ici :



Une fois Soixante Nanosecondes refermé, vous aurez peut-être envie d'en savoir plus sur la vie et l'oeuvre de Ettore Majorana, je ne peux que vous conseiller de lire l'exellent ouvrage de Etienne Klein qui vient de paraître :

En Cherchant Majorana, aux Editions des Equateurs/Flammarion (2013)