vendredi 30 décembre 2016

Bel alignement planétaire et nouvelle pluie d'étoiles filantes pour débuter la nouvelle année


La nouvelle année nous offrira dès ses premiers jours un joli spectacle dans le ciel en début de soirée, visible par tout un chacun pourvu que la météo soit favorable. Le 2 janvier vers 19h, regardez en direction du Sud-Ouest et admirez ce bel alignement avec la rougeoyante Mars en haut à gauche, le fin croissant Lunaire au centre et la très brillante Vénus en bas à droite.




Rapprochons nous de ce trio... Les trois objets que vous regardez sont situés à des distances très différentes : Mars à 247,19 millions de km, la Lune à 383138 km, et Vénus à 113,13 millions de km. Les photons de Mars sont partis de sa surface il y a 13,77 minutes, ceux de la Lune il y a un peu plus d'une seconde et ceux de Vénus viennent de voyager durant 6,31 minutes.


Vous ne pouvez pas la voir pas à l’œil nu mais il y a une troisième planète qui se cache dans cet alignement avec la Lune, il s'agit de Neptune, la planète la plus éloignée connue à ce jour dans notre système solaire. Vous ne la voyez pas car sa magnitude est trop élevée pour être visible à l’œil nu (m=7,93). Neptune se trouve en apparence tout près de Mars ce 2 janvier et l'alignement Mars - Neptune - Lune - Vénus est quasi parfait ce 2 janvier à 19h (heure française). Elle se trouve exactement à 1/6ème de la distance séparant Mars de la Lune :


C'est avec une lunette ou un télescope que Neptune peut être observée. Dans un oculaire à très grand champ et/ou à faible grossissement, Mars et Neptune peuvent même être observées en même temps. Voilà ce que donnerait par exemple un grossissement de 37,5 avec un champ visuel de 2,66° (équivalent à un champ visuel apparent de 100°) :


Au fait, Neptune se trouve à 4558 millions de kilomètres de la Terre en ce moment, les photons du Soleil qui s'y reflètent ont donc mis 4h15 pour nous parvenir depuis sa surface...

Le début du mois de janvier est aussi le moment privilégié pour observer la troisième pluie d'étoiles filantes la plus intense de l'année, avec les Géminides en décembre et les Perséides en Août. Il s'agit des Quadrantides, superbe pluie d'étoiles filantes visible dans le ciel boréal surtout entre le 2 janvier et le 5 janvier, mais vous pouvez en apercevoir dès maintenant et après, jusqu'au 10 janvier. La date du maximum de l'essaim est le 3 janvier. Mais profitez de votre sortie du 2 janvier pour essayer d'apercevoir des météores!
La Lune sera beaucoup moins gênante que lors des Géminides, et le taux horaire maximal des Quadrantides est presque aussi élevé, ce qui pourrait offrir une petite centaine d'étoiles filantes par heure! 
Comme les Géminides, les Quadrantides sont observées seulement depuis relativement récemment, depuis 1825. L'origine de ce nuage de poussières est encore sujet à controverses, certains astronomes estimant qu'il s'agit de l'astéroïde 2003 EH1, découvert seulement en 2003, et d'autres penchent plutôt pour une comète.
Quoiqu'il en soit, la vitesse moyenne de ces météores lors de leur pénétration dans l'atmosphère est de 40 km/s et ils se consument relativement lentement. Les étoiles filantes des Quadrantides sont ainsi connues pour produire des traînées derrière elles qui peuvent persister plusieurs secondes dans le ciel...


Le radiant (point d'origine apparent) de l'essaim des Quadrantides se trouve dans l'ancienne constellation du Quadrant, qui se situe entre la Grande Ourse, le Bouvier et le Dragon, en direction de l'horizon Nord-Est en milieu de nuit (cercle sur la carte ci-dessus) et de l'Est au petit matin, mais comme toujours, je vous conseille cependant de scruter tout le ciel, ce qui reste le meilleur moyen d'en observer un maximum.

Bon ciel, loin des nuages et des éclairages polluants!