vendredi 15 novembre 2013

Où et Quand Voir la Comète ISON à l'Oeil Nu

_______________________________________________

MISE A JOUR AU 29 NOVEMBRE  : 
La comète n'a pas survécu dans sa forme initiale à son passage auprès du soleil. C/2012 S1 (ISON) s'est disloquée ! Même si une partie existe toujours, elle ne sera pas visible à l'oeil nu...
Rendez-vous en revanche en janvier pour une belle pluie d'étoiles filantes quand la Terre traversera les poussières laissées par la comète sur son passage...


Images des satellites SOHO et STEREO (NASA)
___________________________________________________________________


Pour observer la comète la plus brillante depuis de nombreuses années, dizaines d'années même, munissez-vous de vos yeux, et laissez vous guider...

L'observation de la comète peut se diviser en deux périodes : avant son passage au plus près du soleil (qu'on appelle le périhélie), et après ce passage, qui a lieu le 28 Novembre, et qui correspond à son éclat le plus intense. La probabilité que ISON ne survive pas à son passage très près du soleil existe, il se peut que la deuxième période soit très décevante. Mais il se peut aussi que le spectacle de la deuxième période soit plus éclatant que lors de la première phase... Les comètes sont imprévisibles, sauf pour leur position dans le ciel.

1ère Epoque : Avant le 28 Novembre

Visible le matin juste avant le lever du Soleil, ISON s'en rapprochant, se lève de plus en plus tard dans la lumière de l'aube naissante. Dans le même temps, son éclat augmente de jour en jour très rapidement. Elle sera donc, du jour au lendemain, de moins en moins visible à cause de la lumière du Soleil toujours plus prégnante, mais aussi de plus en plus visible de par son éclat propre (plus l'éclat est fort, plus la magnitude décroît)... Les deux phénomènes se compenseront donc partiellement...

Nous commençons notre campagne d'observation vendredi prochain, à 6h20 (heure française), nous serons le 22 Novembre. A cette heure là ce jour là, ISON aura une magnitude de 3,25, ce qui commence à être clairement visible à l'oeil nu. Elle se trouvera assez facilement sur l'horizon Est- Sud-Est (très près de là où se lève le soleil en ce moment). Pour la repérer, il suffit de repérer un astre brillant qui se trouve là et qui n'est autre que Mercure. ISON se situe juste à sa droite, au même niveau quand on trace une horizontale (voir ci-dessous).


22 Novembre à 6h20
Le 23 Novembre, à partir de 6h30 (heure française), la comète ISON devrait se montrer toujours sur l'horizon Est- Sud-Est avec une magnitude enviable de 2,86. Pour la repérer, nous utiliserons les deux planètes qui errent dans ce coin à cette même heure : Saturne (la plus basse sur l'horizon) et Mercure (légèrement plus haut, et plus brillante). ISON se trouve à une hauteur située exactement entre les deux planètes, légèrement à leur droite (vers le Sud). 

23 Novembre à 6h30
Le 24 Novembre, à 6h40 (heure française), la comète ISON sera visible à l’œil nu peu avant le lever du soleil, sa magnitude sera de 2,40. Vous pourrez la voir au raz de l'horizon Est-Sud-Est. Elle sera facile à trouver, on pourra s'aider pour cela à nouveau de Saturne et Mercure, toutes deux dans la même zone, ainsi que d'une étoile brillante nommée Zubenelgenubi (de magnitude 2,75, moins brillante que ISON donc). Saturne, Mercure et cette étoile forment un triangle qui pointe vers le sol, et vers la comète... (voir ci-dessous).

24 Novembre à 6h40
Le 25 Novembre, à 6h55 (heure française), ISON devrait avoir une magnitude de 1,84. Elle se lèvera à l'Est-Sud-Est 50 minutes avant le Soleil. Nous pourrons la voir accompagnée de Saturne et Mercure qui seront au dessus d'elle! (voir image ci-dessous). Nous aurons quelques dizaines de minutes à peine pour en profiter avant que le Soleil vienne gâcher le spectacle.

25 Novembre à 6h55
Le lendemain, 26 Novembre, bien que la comète voit sa magnitude atteindre 1,06, elle se rapproche de plus en plus du Soleil et se lève 20 minutes plus tard que la veille, soit à peine vingt cinq minutes avant le Soleil. Saturne et Mercure permettent toujours de la repérer, étant situées exactement à l'aplomb de la comète sur l'horizon Est - Sud-Est (voir ci-dessous la situation à 7h15).
26 Novembre à 7h15
Nous arrivons au 27 Novembre, c'est normalement ce jour-là que notre belle chevelue doit voir sa magnitude descendre en dessous de zéro, en espérant que ce ne soit pas le cas pour la température extérieure chez nous. Il faudra la chercher très bas ce 27 novembre, car son lever se fait aux environs de 7h25 et le soleil vers 7h48... Mais elle arborera une magnitude de -0,13 tout de même, ce qui devrait être jouable, pour quelques minutes...
La repérer sera peut être un peu ardu, n'ayant plus nos points de repères des jours précédents, mais cherchez la au même endroit que la veille... (voir ci-dessous).
27 Novembre à 7h30
Le 28 Novembre, c'est le grand jour pour ISON, le jour de la flambée, le jour de son maximum d'intensité! On jettera tout de même un oeil, mais attention !! La comète est extrêmement proche du soleil, elle se lève presque en même temps que lui (3 minutes avant). Il est complètement exclu d'utiliser une paire de jumelles ou autre optique si vous ne possédez pas de matériel très spécifique pour l'observation solaire!! Ne jamais regarder en direction du soleil avec des jumelles! (brûlure des yeux immédiate).
La magnitude de la comète en ce matin du 28 Novembre devrait atteindre -2,83 à 7h50 au moment du lever. 


28 Novembre à 7h50
Elle atteint ensuite  -3 à 8h35 (peut-être jouable), -4 à 12h18 (non visible), et -5,9 à 16h30, elle se couchera avant d'avoir atteint son maximum prévu aux environs de -8,2...
Pour donner un ordre d'idée, la grosse étoile brillante que vous pouvez voir le soir au Sud-Ouest, et qui n'est autre que Vénus (donc une planète reflétant juste la lumière su soleil), a une magnitude de -4,22...

C'est peut-être vers 16h30 que l'on pourrait revoir notre comète, juste en dessous du soleil. L'exercice sera certes délicat, il faudra masquer le soleil et regarder en dessous...

28 Novembre à 16h30
Les jours suivants permettront de continuer à suivre ISON dans sa phase de décroissance (voir la suite ci-dessous)

2ème Epoque : Après le 28 Novembre

Nous commencerons cette deuxième période en laissant passer quelques jours après le périhélie, car ISON sera vraiment trop proche du soleil pour espérer voir quelque chose d'intéressant avant le 2 décembre.
C'est donc le 2 décembre où nous retrouvons ISON toujours le matin juste avant le lever du soleil, de plus en plus proche de l'Est. Vous pouvez utiliser une boussole pour trouver l'Est, car nous manquons un peu de points de repères dans le ciel. La magnitude de la comète devrait être de 1,6. A 7h00 (heure française), ISON se trouve environ à mi chemin entre l'Est que vous donne votre boussole et Mercure, très brillante, qui se trouve en dessous de Saturne :


2 décembre à 7h
Le lendemain, 3 décembre, la situation est assez semblable, mais on pourra commencer à observer dans une aube un peu plus noire, à partir de 6h50. La magnitude augmente pour atteindre 2,14


3 décembre à 6h50
3 décembre à 7h05

Nous arrivons au 4 décembre, la magnitude de ISON gagne encore des points (son éclat faiblit), et arrive à 2,54 : à 6h45, nous n'aurons plus Mercure pour se repérer, mais Saturne (magnitude 0,7) peut être utile. ISON se trouve à mi chemin entre l'Est et la planète aux anneaux.


4 décembre à 6h45
4 décembre à 7h00

Le 5 décembre verra ISON monter à une magnitude de 2,86, soit l'éclat qu'elle avait le 23 Novembre. La situation dans le ciel est très similaire à celle de la veille mais 5 minutes plus tôt, donc un peu plus d'obscurité (5 minutes, ça compte!).

5 décembre à 6h40
5 décembre à 6h55
Enfin, nous clôturerons cette campagne d'observations le 6 décembre (mais rien ne vous empêche de poursuivre, sachant désormais reconnaître et trouver facilement la comète. Le 6 décembre, ISON sera amusante à regarder car elle se trouvera en compagnie de deux étoiles qui ont une magnitude très proche de la sienne : Yed Prior (mag 2,7) et Yed Posterior (mag 3,2). ISON, elle, aura une magnitude de 3,13, légèrement plus brillante que le 22 novembre.
Nous utiliserons logiquement les deux étoiles qui vont faire un petit triangle avec ISON pour repérer facilement la belle... Et vous aurez encore 5 minutes supplémentaires par rapport à la veille pour admirer ce ciel dépourvu de nuages, c'est tout ce que je vous souhaite !
6 décembre à 6h35

ISON formant un triangle avec Yed Prior et Yed Posterior le 6 décembre
ISON, capturée le 15.11.2013 par Damian Peach (source)

Cartes produites avec Stellarium 0.12.1

3 commentaires :

brian zeref a dit…

Comme c'est triste que la comète n'ai pas survécu, moi qui n'avait pas réussi à la voir à cause des nuages.
Pouvez vous me dire quand exactement va avoir lieu cette pluie d'étoiles filantes en janvier.
Merci pour votre site très complet et interessant. Cordialement.

Dr Eric SIMON a dit…

On n'est bien sûr sûrs de rien, mais si la quantité de poussières est suffisamment importante, c'est au cours de la première quinzaine de janvier que l'on pourrait voir les restes de la comète illuminer sporadiquement le ciel...

pier quinze a dit…

Ison a survécu et survivra pour le 2eme passage :)