03/06/2016

Le fer du poignard de Toutankhamon d'origine extraterrestre

Un petit mystère historique vient d'être levé : le poignard retrouvé dans la tombe de Toutankhamon, le pharaon qui a régné sur l'Egypte entre -1334 et -1323 a bien été fabriqué à partir d'une météorite!



Une équipe de chercheurs italiens et égyptiens a analysé la composition de la lame de ce magnifique poignard vieux de plus de 3000 ans retrouvé en 1925, non loin de la momie de Toutankhamon, trois ans après la découverte de la célèbre tombe du pharaon. Ils ont analysé la lame par fluorescence X pour quantifier les abondances respectives en fer, nickel et cobalt. La présence de ce poignard très finement travaillé à la lame de fer est étonnante car les Egyptiens ont commencé à maîtriser la technologie de la fonte du fer seulement 600 ans après le règne de Toutankhamon. L'origine météoritique du poignard du jeune pharaon avait été évoquée depuis de nombreuses années mais encore jamais prouvée. Daniela Comelli (Université polytechnique de Milan) et ses collaborateurs, dans leur étude publiée dans la revue Journal of Meteoritics and Planetary Science, lèvent les derniers doutes. Les spectres de fluorescence obtenus par irradiation de la lame avec des rayons X ont été comparés avec ceux obtenus sur une dizaine de météorites.
La composition de la lame du poignard donne, outre le fer : 10,8% de nickel et 0,58% de cobalt. Le minerai de fer trouvé naturellement dans la croûte terrestre ne contient presque pas de nickel, alors que les météorites métalliques sont justement formées de fer et de nickel, avec des traces de cobalt, de phosphore, de soufre et de carbone.
L'analyse du poignard n'a pu être effectuée que parce que la méthode utilisée pouvait se faire sans toucher l'objet, les autorités égyptiennes étant très protectrices de leurs trésors archéologiques et interdisant tout transport du trésor en dehors du Musée du Caire où il est conservé.
Les objets en fer étaient très rares à cette époque en Egypte et étaient considérés comme plus précieux que l'or. Ils étaient pour la plupart décoratifs, probablement du fait que les Egyptiens avaient des difficultés à le travailler car nécessitant des températures très élevées hors de leur portée.

Même sans avoir la capacité de chauffer et de travailler le fer, les artistes de l'époque ont réussi à créer un objet remarquable, la lame étant mise en forme, surmontée d'une poignée en or décorée par un bouton en cristal. La lame est protégée dans un étui en or décoré avec une tête de chacal et des motifs de plumes et de lys. Il semble que le fer des météorites avait une grande valeur pour eux, ce que tend à confirmer cet objet précieux exceptionnel.
Les anciens égyptiens savaient probablement avec quoi ils travaillaient quand ils fabriquaient cet ornement. Des hiéroglyphes du 13ème siècle avant notre ère ont été retrouvés dans lesquels ce qui ressemble à une météorite est décrit comme le "fer du ciel"
Ce terme "fer du ciel" est étonnant car il suggère que les anciens égyptiens, 1300 ans avant JC, connaissaient l'origine de ces morceaux ferreux trouvés probablement dans le désert. Or, il se trouve qu'une météorite retrouvée en 2000 non loin de l'ancienne Alexandrie, à Mersa Matruh, et nommée la météorite Kharga, montre une composition extrêmement proche de celle du poignard de Toutankhamon.
Les anciens Egyptiens ont pu la voir tomber du ciel et se briser en multiples morceaux, avant de partir en expédition sur plusieurs centaines de kilomètres pour en rapporter de précieux échantillons...
La très grande qualité de cette lame du poignard de Toutankhamon vis à vis d'autres objets en fer météoritique retrouvés en Egypte, indique d'après les auteurs, une très grande maîtrise du travail du fer à l'époque de Toutankhamon même si ils ne savaient pas le fondre.

Près de 3500 ans plus tard, la preuve de l'attrait des Egyptiens antiques pour des objets tombés du ciel ne peut que nous fasciner encore d'avantage sur cette civilisation.

Source :

The meteoritic origin of Tutankhamun's iron dagger blade
Daniela Comelli et al.
Meteoritics and Planetary Science (20 mai 2016)


Images : 

(1) Le poignard en fer de météorite de Toutankhamon fait 34.2 centimètres de long. (Daniela Comelli)

(2) Le masque funéraire de Toutankhamon (Carsten Frenzl, CC BY 2.0)