lundi 14 janvier 2019

Le Pôle Nord Magnétique bouge très vite


Le pôle nord magnétique bouge à grande vitesse et les spécialistes ne savent pas trop pourquoi. Il a quitté le Canada pour se diriger vers la Sibérie. Le pôle nord magnétique n'a jamais été aussi proche du pôle nord géographique depuis que l'on mesure sa position avec précision, depuis plus d'un siècle...




C'est simple, le pôle magnétique bouge si vite que les experts mondiaux du géomagnétisme doivent remettre à jour le modèle officiel, le World Magnetic Model, après l'avoir déjà remis à jour en 2015 et alors qu'ils prévoyaient de le réviser en 2020. Le modèle WMM est important car il est utilisé dans de nombreuses applications de navigation modernes. 
Au début 2018, des chercheurs de la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) et du British Geological Survey, en faisant leur vérification annuelle de l'adéquation du modèle magnétique vis à vis de la réalité, se sont rendus compte que le modèle était si imprécis qu'il allait très vite excéder la limite acceptable pour les erreurs de navigation.
Comme le dit Arnaud Chulliat, de l'Université de Boulder et de la NOAA qui a présenté ses travaux le mois dernier lors d'une conférence de l'American Geophysical Union pour tenter d'expliquer le phénomène : "L'erreur du modèle augmente de jour en jour... Mais c'est super intéressant!".  C'est à partir de la moitié des années 1990 que le pôle nord magnétique s'est mis à accélérer rapidement, passant d'un mouvement de 15 km par an à 55 km par an aujourd'hui. Alors qu'il se trouvait au Nord du Canada depuis sa première mesure en 1831, le pôle magnétique est entré dans l'Océan arctique en 2001. En 2018, il a atteint la ligne de changement de date et se dirige tout droit vers la Sibérie.
Les chercheurs montrent qu'en 2016 a eu lieu ce qu'ils appellent un "pulse géomagnétique" au niveau de l'Amérique du Sud, qui peut être expliqué par des ondes hydromagnétiques provenant du  noyau terrestre à très grande profondeur, induites par des mouvements de fer liquide.
Le mouvement rapide du pôle nord magnétique pourrait être associé lui aussi à un jet de fer liquide localisé sous le Canada. Ce jet aurait pour effet de diminuer le champ magnétique au niveau du Canada. Mais le champ au niveau de la Sibérie, lui, n'étant pas affecté, il en résulte finalement un déplacement global (rapide) du pôle magnétique du Canada vers la Sibérie.
Il va être très intéressant de suivre l'évolution du pôle nord magnétique, et avec lui de la totalité de notre champ magnétique, dont on connait l'importance vis à vis du rayonnement cosmique.
Jusqu'où ira-t-il ?


Source

Earth’s magnetic field is acting up and geologists don’t know why
Alexandra Witze
Nature (9 janvier 2019)


Illustration

Localisation du pôle nord magnétique en fonction du temps (World Data Center for Geomagnetism/Kyoto Univ./Nature)