05/11/2015

Découverte d'un amas de galaxies ultra-méga massif

On ne sait plus trop si il faut l'appeler un "objet" astrophysique... Il s'agit d'un des amas de galaxies les plus énormes que les astrophysiciens aient jamais découvert, et surtout à la distance à laquelle cet amas mégamassif se trouve : à 8,5 milliards d'années lumière. Sa masse ? Accrochez-vous à votre fauteuil : 1 million de milliards de masses solaires.



Cet amas de galaxies est appelé MOO J1142+1527, "MOO" étant l'acronyme de Massive Overdense Object (objet massif hyperdense). Les astrophysiciens de l'équipe menée par Anthony Gonzalez de l'Université de Floride, ont exploité le télescope spatial Spitzer ainsi que WISE (Wide-field Infrared Survey Explorer) pour chercher les amas de galaxies les plus massifs possible. Ces types d'amas de galaxies en contiennent plusieurs milliers, et on peut rappeler qu'une seule galaxie contient une bonne centaine de milliards de masses solaires en étoiles. MOO J1142+1527 contient ainsi environ 10 000 galaxies à lui seul.

L'amas de galaxies MOO J1142+1527 (NASA/JPL-Caltech/Gemini/CARMA)
Les amas de galaxies grossissent au fil du temps, absorbant des nouvelles galaxies de manière continue. C'est pour mieux comprendre comment évoluent ces amas de galaxies que Gonzalez et ses collaborateurs se sont intéressés aux amas situés à plus de 8 milliards d'années-lumière. Les astrophysiciens ont pioché dans le vaste catalogue de WISE qui a recensé des centaines de millions d'amas de galaxies sur tout le ciel entre 2010 et 2011. Ils ont ensuite braqué Sptizer sur les 200 objets les plus intéressants en terme de masse.
Pour déterminer la distance de MOO J1142+1527 avec précision, l'équipe a ensuite utilisé les télescopes Keck et Gemini à Hawaï, et pour évaluer la masse totale de l'amas, c'est avec le réseau de télescopes Californien CARMA (Combined Array for Research in Millimeter-wave Astronomy) que les chercheurs ont travaillé. 
C'est là qu'ils ont trouvé cette masse assez phénoménale de 1 million de milliards de masses solaires, MOO J1142+1527 est l'amas de galaxies le plus massif jamais observé à cette distance et d'après le modèle cosmologique actuel et ce que l'on pense savoir sur l'évolution des amas de galaxies, il devrait faire partie des cinq amas de galaxies les plus massifs dans cet Univers âgé de 5 milliards d'années, d'après Peter Eisenhardt, coauteur de l'étude.

Le but des astrophysiciens après la découverte de ces amas ultra massifs, c'est d'étudier les galaxies qui les composent et observer comment elles-mêmes évoluent dans un tel environnement. Dans les mois qui viennent, l'équipe de Anthony Gonzalez prévoit déjà d'observer de près une nouvelle sélection de 1700 amas de galaxies en plus des 200 déjà épluchés. La course au record de masse se poursuit.


Source : 

THE MASSIVE AND DISTANT CLUSTERS OF WISE SURVEY: MOO J1142+1527, A 1015 M⊙ GALAXY CLUSTER AT z = 1.19
A.H. Gonzalez et al.
The Astrophysical Journal Letters, Volume 812, Number 2 (october 2015)