mardi 10 décembre 2019

Les fissures d'Encelade expliquées


Encelade, satellite de Saturne de 500 km de diamètre, montre des fissures longilignes au niveau de son pôle sud, par lesquelles s’échappe de l’eau de son océan de subsurface, liquide et chaud. Ces « rayures de tigre » comme les ont surnommées les planétologues sont étonnamment parallèles entre elles et espacées de manière régulière. Aujourd’hui, une équipe américaine parvient à expliquer l’apparition de ces structures dans la croûte glacée de Encelade. Une étude parue dans Nature Astronomy.



dimanche 8 décembre 2019

Les cailloux éjectés par l’astéroïde Bennu


Les astéroïdes ne sont pas les corps inertes que l'on croit. La sonde OSIRIS-REx vient de montrer grâce à son imageur que Bennu, autour duquel elle évolue actuellement, projette de très nombreux petits cailloux de moins de 10 cm de diamètre. Les spécialistes ont été étonnés de voir ces cailloux visiblement éjectés de la surface par un mécanisme encore très mal compris. Une étude parue dans Science cette semaine.




jeudi 5 décembre 2019

Des systèmes d'étoiles triples détectables par leur accrétion pulsée


On connait bien ce qui se passe lorsqu'une étoile accrète de la matière à partir d'une étoile compagne au sein d'un système binaire. Mais on en sait beaucoup moins dans le cas d'un système triple, où un couple serré d'étoiles accrète la matière de la troisième. Une astrophysicienne américaine montre qu'un tel système produit des effets d'amplification et de pulsation qui peuvent générer des rayons X. De quoi détecter ce type de systèmes triples. Une étude publiée dans les Monthly Notices of the Royal Astronomical Society.



mardi 3 décembre 2019

Une anisotropie dans l’accélération de l'expansion cosmique ?


C’est une petite bombe sulfureuse que l’astrophysicien français Jacques Colin et ses collaborateurs danois et britanniques viennent de publier : selon eux, l’énergie noire n’existerait tout simplement pas et les observations des décalages de vitesse des supernovas vis-à-vis de leur distance ayant conduit à cette idée en 1998 ne seraient qu’un artefact lié au mouvement des observateurs que nous sommes. Leur étude fondée sur 740 supernovas est parue dans Astronomy and Astrophysics.



lundi 2 décembre 2019

Soleil : des cavités résonantes juste au dessus des taches solaires


Pourquoi la couronne solaire est beaucoup plus chaude que la surface du Soleil alors qu'elle en est très éloignée ? Une équipe d'astrophysiciens apporte aujourd'hui une réponse en expliquant par l'observation pourquoi et comment les ondes magnétohydrodynamiques s'intensifient dans les couches internes du Soleil jusqu'à sa surface. Une étude parue dans Nature Astronomy.